Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06 novembre 2014

MÉNARD : BILAN IRRÉVÉRENCIEUX !

Grâce à notre célèbre maire, on connaît Béziers partout : la douceur de vivre, la richesse des magasins fermés, le canal sans arbres ? Pas du tout, c'est pour ces décisions. Voyons en quelques unes. Plus de paraboles aux balcons, plus de linge aux fenêtres, plus de saletés de chiens, de chats, d'individus sur le trottoirs, plus de crachats dans les rues, sinon : 35 €. Depuis le agents de police municipale vont par trois : un regarde par terre, un en l'air, le troisième accompagne les deux autres, uniquement dans le centre ville où vivent les déshérités ; on sait bien qu'ailleurs les chiens ne crottent pas et que l'on crache dans des crachoirs portés en bandoulière. Pourchassons les pigeons et les étourneaux, à 35 € la déjection, la ville sera plus riche que l'état et on nous remboursera nos impôts.

En août, pas de joyeuses bandas pour ouvrir la féria mais un solennel harmonium : messe dans les arènes. Le défunts : toros, chevaux, toreros sont montés directement au ciel. Quand j'ai préparé ma gardiane de toro, une odeur d'encens flottait dans la cuisine. Je n'ai pas aimé la viande, elle suintait l'eau bénite. Pour Noël, crèche dans l'entrée de la mairie, maison de la République laïque. Du passé faisons table rase, rajeunissons cette vielle coutume. M. le maire, je vous propose : vous-même en petit jésus (pas de paille, un matelas bien moufle) Marine votre maman, Zemmour votre papa, Faurisson, Soral, Dieudonné pour rois mages, vos amis choisiront leurs rôles de ravis. On gardera le boeuf et l'âne, on ne change pas tout la même année. Pour le moment, pas plus. Que son dieu l'envoie au diable...comptons sur nous, c'est plus sûr.

Line MAUREL

Les commentaires sont fermés.