Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17 janvier 2015

BÉZIERS - JOURNAL MUNICIPAL : SCANDALEUX !

 beziers,conseil municipal beziers,aimé

La réaction d'Aimé Couquet, conseiller municipal PCF après la lecture du Journal Municipal de janvier 2015 : DE LA PROVOCATION AU SCANDALE !
 
“Le Journal Municipal de Robert Ménard est devenu un véritable outil de propagande. Sept pages sur les derniers évènements terroristes en France. Pourquoi pas. Mais à nouveau les grandes orgues islamophobes. Veut-il planter le clou après son échec devant le public rassemblé sur la place Gabriel Péri le 8 janvier ?

L’organe officiel de la commune lui sert à faire passer ses convictions politiques. Et pourtant il a fait adopter un règlement sur la rédaction du journal qui précise qu’il faut que les articles “soient consacrés à la gestion locale” ! Et ce n’est pas fini : page 8, la crèche municipale, page 16, la destitution du 19 mars 1962 contrairement à la loi, page 18, la promotion de Laurent Obertone. Et pour terminer, il profite du décès de Yves Rouquette pour débaptiser la rue de Klerk et Nelson Mandela, tous deux prix Nobel de la Paix. Pourtant,  il ne manque pas à Béziers de groupes scolaires qui ne portent pas de noms d’hommes ou femmes célèbres. C’est provocateur. C’est scandaleux !
 
NB : Au passage, il faut savoir que s’il a pu inclure des articles portant sur des évènement récents (8 janvier), il oblige l’opposition à rendre leur petite tribune bien avant. Par exemple, pour le journal de janvier, le dernier délai était le 31 décembre à 12 heures ! Sans commentaire !

Aimé COUQUET

Attention, l’école Nelson Mandela et la rue de Clerck qui devaient être débaptisées comme indiqué dans le Journal Municipal, sont pour la rue de Clerck enlevée de l’ordre du jour (n° 37) du conseil municipal de jeudi 22 janvier et l’école Mandela ne sera pas débaptisée mais ce sera l’école de la Chevalière qui portera le nom d’Yves Rouquette. Tiens encore un recul de la part de Robert Ménard.
 

Les commentaires sont fermés.