Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10 mai 2015

BÉZIERS : PRIX DE L'EAU : PHILLIPE MAILLARD MANIE LA CAROTTE ET LE BÂTON.

Communiqué d'Aimé COUQUET, Conseiller Municipal PCF de Béziers et Conseiller Communautaire

eau.png

  1. Philippe Maillard, directeur général Eau France de Suez Environnement qui gère la ressource de l'eau pour la communauté d'agglomération Béziers Méditerranée, s'est exprimé le 8 mai 2015 dans les colonnes de Midi-Libre. Pour répondre à la fin de son contrat en 2016 avec la CABM, il manie la carotte et le bâton. Pour la carotte : la société Suez investit dans une nouvelle plateforme. Pour le bâton : s'il ne gagne pas l'appel d'offres « Nous prendrons les décisions qui s'imposeront ». Belle illustration de pression illégale dans le cadre de passation d'un marché public. Mais au fait, l'exécutif de l'agglo a-t-il déjà enterré l'autre solution qui est actuellement adoptée par de nombreuses collectivités territoriales : la régie publique. C'est la plus économique puisqu'il n'y a pas de rémunération des actionnaires. C'est la plus normale et égalitaire puisque l'eau est un bien commun. L'usager qui est le payeur et aussi citoyen doit pouvoir participer directement et par l'intermédiaire de ses élus à la gestion qui ne doit pas être mercantile, de cette ressource qui est l'avenir de notre planète et de l'homme. Je rappelle ma demande, avec le collectif le CARPE, que la communauté d'agglomération organise, avant qu'une décision définitive soit prise, un véritable débat public suivi d'un référendum concernant le mode de gestion de l'eau sur notre territoire.

Béziers le 8 mai 2015.

 

Les commentaires sont fermés.