Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25 octobre 2016

communiqué sur le référé en liberté concernant affiches et articles de Ménard

accueil_ta_montpellier.jpg
“Le recours en liberté contre deux affiches et des écrits “anti-migrants” des bulletins municipaux de Béziers n’a pas été retenu par le juge administratif pour des raisons de forme. Les affiches avaient été retirées et il n’y avait pas urgence à agir. Par contre sur le fond, le juge retient l’essentiel : les articles mis en cause dans le journal municipal ont dépassé la vocation dévolue à une telle publication et méconnu le principe de neutralité du service public. Ces articles sont donc illégaux.
 
Le Maire de Béziers qui par les articles L 2111-1 et suivants du Code Général des Collectivités Territoriales est le premier magistrat de la commune, devrait en tenir compte.”
 
Aimé COUQUET, Conseiller Municipal de Béziers.

15 octobre 2016

BEZIERS ET BITERROIS : 2 RASSEMBLEMENTS LUNDI 17 ET MARDI 18 OCT

1) Afin de rappeler à tous qu'à toutes occasions, une terreur d’État pourrait se substituer à un état d'urgence, la section LDH de St-Pons-de-Thomière/Hauts-Cantons fixe un rendez-vous anti-colonialiste, lundi 17 octobre à 14h, sur le pont Vieux de Béziers, afin que l'on puisse se remémorer un épisode majeur de la guerre d'Algérie. Lors de cette participation mémorielle, une couronne de fleurs avec pour inscription ,"à nos frères Algériens,17/10/1961", sera déposée dans l'Orb, afin de saluer la mémoire des militants indépendantistes assassinés et jetés dans la Seine en 1961, sur ordre du préfet de police Papon avec la complicité de l'OAS.

2) Après le rassemblement du samedi 15/10 : contre les campagnes d'affichages racistes et xénophobes de Robert Ménard, pour un Béziers de Liberté, d'Égalité et de Fraternité rassemblement devant la mairie de Béziers à partir de 17h MARDI 18 OCTOBRE, soirée du conseil municipal...


- sur la soirée sanglante du 17/10/1961 :http://www.humanite.fr/mot-cle/17-octobre-1961

14 octobre 2016

Rassemblement samedi 14h à la Mairie de Béziers, pour protester contre les affiches mises en place par la municipalité

jean eiffel.jpgVous trouverez ci-dessous l'appel citoyen à protester en se rassemblant devant l'hôtel de ville samedi 15 octobre à 14h. Les communistes de Béziers s'associent à cet appel.

"Une fois de plus, la Mairie d'extrême-droite de Béziers utilise les moyens de communication municipaux pour exposer dans toute la ville son rejet de l'autre, son fantasme du "grand remplacement" en jouant sur les peurs et en attisant les divisions. Loin des invasions barbares menaçant notre civilisation, thème cher à l'extrême-droite la plus rétrograde et anti-républicaine, ces réfugiés fuient avant tout la misère, la guerre et les bombes dont la politique étrangère guerrière de notre pays, au service des intérêts financiers, est largement responsable.

Robert Ménard aime parler de "sa ville" mais nous sommes de nombreux biterrois à refuser cette communication hystérique et coûteuse au service de la haine, du rejet, du mensonge et de la manipulation de masse. Face à cette attitude fossoyeuse des idéaux républicains et de la tradition d'accueil de notre ville, nous appelons à un rassemblement citoyen

SAMEDI 15 OCTOBRE - 14h - DEVANT LA MAIRIE DE BÉZIERS "

13 octobre 2016

Appel du PCF 34

Proposition de rencontre aux organisations du FDG, à EELV, au NPA, à LO, aux associations et citoyens progressistes.jpg

11 octobre 2016

Campagne d'affiches illégales du Maire de Béziers

affiche .jpgMonsieur le Sous-Préfet,
 
Robert Ménard, Maire de Béziers, vient de faire placarder dans toute la ville des affiches qui portent un message racial, haineux et intolérable. Le cout de cette campagne est supportée par le contribuable local.
Je vous demande de saisir la justice pour que ces messages de haine raciale soient retirés de la voie publique et Robert Ménard condamné.
 
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Sous-Préfet, l’expression de mes sentiments distingués.
 
Aimé COUQUET, Conseiller Municipal et Communautaire.

BÉZIERS - DÉBAT : QUESTIONS INDUSTRIELLES

bÉziers

09 octobre 2016

Proposition de motion ou de voeu de soutien aux salariés de la CAMERON et des ateliers SNCF de Béziers.

Monsieur le Président de la CABM,
s/c de Matthieu Reynier, Directeur de Cabinet.
 
Objet : Proposition de motion ou de voeu de soutien aux salariés de la CAMERON et des ateliers SNCF de Béziers.
 
“370 emplois industriels, plus des centaines d’emplois induits sont menacés sur le Biterrois par les décisions des directions de la CAMERON et de la SNCF sur le dépôt de Béziers.
 
C’est un véritable séisme social et économique qui pourrait impacter tout le tissu social des communes de l’agglomération (PME, artisanat, commerce, fermetures de classes...). L’industrie et le service public, le transport notamment, sont les premiers éléments qui structurent les activités économiques. Aucun territoire n’est viable sans industrie.
 
Les salariés de la CAMERON et du dépôt SNCF ont des propositions pour maintenir et développer le potentiel de l’emploi. L’irréparable ne doit pas se produire.
 
Le Conseil de la Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée, conscient de la gravité de la situation soutient les salariés de ces deux entreprises, leurs dossiers de développement, et décide d’intervenir auprès des pouvoirs publics et des décideurs concernés.”
 
Aimé COUQUET.

07 octobre 2016

Contre la présence de Zemmour à Béziers

 

Invité, aux frais du contribuable biterrois, Eric Zemmour était présent ce jeudi 6 octobre au Palais des Congrès de notre ville. Un appel avait été lancé pour un rassemblement devant le dit Palais des Congrès pour exprimer le désaccord des hommes et femmes de progrès de la venue dans la patrie de Jean Moulin de cet idéologue de la division, de la discorde et de la haine. Plus de deux cents personnes sans doute se sont retrouvées dans l’avenue Saint Saëns, cependant qu’entraient dans la salle où devait avoir lieu la prestation de Zemmour un public à coup sûr fort différent de celui qui était dehors. Là coiffés de drapeaux phrygiens, brandissant drapeaux et pancartes, certaines originales, ou exposant des collages… ont été écoutées plusieurs allocutions.

A Linda Mendy, d’Esprit Libre, a succédé Aimé Couquet, élu d’opposition. Ont également été entendus Médhii Rolland, Paul Barbazange, secrétaire de la section de Béziers du parti communiste Omar Kathiri… Les intervenants ont mis l’accent sur les valeurs de Liberté, Egalité, Fraternité, fondements de notre République. Y a été ajouté le concept de laïcité qui conditionne la notion du « Vivre ensemble » dans le cadre d’une diversité qui fait notre richesse. Certains des orateurs ont mis l’accent sur la situation économique et sociale extrêmement dégradée qui caractérise Béziers. Dans ce contexte naissent des idéologies de violence et même de guerre qui ont été dénoncées. « Black, blanc, beur, la France c’est nous » a été un slogan repris par l’assistance, de même que la devise de notre République.

Pendant ce temps l’autre monde, celui des idées racistes, xénophobes et islamophobes continuait à arriver pour écouter Eric Zemmour venu vendre sa littérature nauséabonde qui est à l’avenant. Il y eut quelques éclats de voix au passage mais pour l’essentiel on resta calme à l’extérieur du Palais des Congrès. Il devait être un peu plus de 19 h 30 quand on a levé le camp, la pluie qui s’est mise à tomber avait laissé le temps aux organisateurs de mener à bien l’opération qu’ils avaient décidée. La vie continue, il faudra finir par déboucher sur une autre société que celle que nous subissons.

Jacques Cros