Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04 mai 2017

LÉGISLATIVES : Soyons à la hauteur des enjeux dans l’Hérault

Pour faire vivre l’espoir à Gauche,

Adresse aux militants héraultais de France Insoumise, à Ensemble 34, aux Assemblées Citoyennes qui ont soutenu la campagne de Jean-Luc Mélenchon.

 

Montpellier, le 3 mai 2017

Cher(e)s ami(e)s et camarades,

Nous sommes à quelques jours d'un second tour d'une élection présidentielle qui verra s'opposer les candidats de l'ultra nationalisme et de l'ultra libéralisme. Quelque soit le vainqueur, et les communistes feront le nécessaire pour que ce ne soit pas Marine Le Pen, nous auront besoin de construire aux législatives une majorité de progrès, de transformation sociale et écologique.

Dans notre département nous ne partons pas de rien. L'excellent score de notre candidat commun, Jean-Luc Mélenchon, amène un nouvel espoir de reconstruction politique à Gauche. C'est à nous, les organisations politiques et les mouvements citoyens qui l’avons porté, de tout faire pour que les héraultais et héraultaise ne se retrouvent pas le 18 juin avec des députés inféodés à l'un ou à l'autre des finalistes de la présidentielle.

Pour ce, nous devons être en capacité de dépasser les postures politiciennes et les blocages nationaux, fort de notre expérience et nos urgences locales.

L'expérience des dernières régionales où la liste de grand rassemblement « Nouveau Monde en Commun » a réalisé le meilleur score national de la Gauche de transformation sociale et écologique, dont les élu-e-s influent depuis fortement sur la politique conduite en Occitanie.

L'urgence d'un département où le FN termine le premier tour en tête, à peine 3% devant Jean-Luc Mélenchon, ce qui nous confère à nous tous qui l’avons soutenu la lourde responsabilité de rempart contre la progression des idées d'extrême-droite aux législatives. Nous seuls sommes en capacité de lui barrer la route, en duel ou en triangulaire, le 18 juin prochain.

Devant ces responsabilités, nous n'avons d'autres choix que de nous rassembler, au-delà peut-être même de ceux qui ont soutenu Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle. Personne ne peut revendiquer cette dynamique seul, personne ne la poursuivra aux législatives sans les autres.

C'est pourquoi je réitère, au nom des communistes de l'Hérault, un appel à dépasser les blocages, à construire autour de ce qui nous rassemble au lieu de nous diviser sur le peu de choses qui nous séparent. L'Hérault comporte 9 circonscriptions et les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, tous ceux qui souhaite une majorité de progrès sans oublier celles et ceux qui ne peuvent voter, ne comprendraient pas que nous n'arrivions pas à nous y entendre. Ils nous en sanctionneraient même sévèrement, immédiatement le 11 juin, mais aussi sur le long terme.

Le dépôt des candidatures étant proche, il est urgent que nous voyions rapidement avant que le point de non retour ne soit franchi. C'est pourquoi je vous invite tous à vous saisir de la réunion décidée collectivement, samedi matin à 9h30 au local d’Ensemble à Montpellier, pour avoir ce premier échange collectif.

Bien fraternellement,

Nicolas Cossange, secrétaire départemental du PCF

 

Écrire un commentaire