Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26 avril 2018

BÉZIERS- SNCF - DÉBAT SUR LE SEVICE PUBLIC

jfjlnklkbhhdolgj.jpg

09 avril 2018

Solidarité financière pour la lutte et la grève

DEUX MARIANE EFFEL.jpg

Solidarité financière pour la lutte et la grève : vous pouvez verser vos dons (chèques ou espèces) à l’ordre de l’Union Locale CGT de Béziers, précisez “solidarité Luttes”

29 décembre 2017

PCF BÉZIERS - 2 RENDEZ-VOUS EN 2018

invitation par mail  voeux 2018-03.jpg

2018 repas à thème du 12 janvier 3-001.jpg

 

22 décembre 2017

PALESTINE, GUERRE OU PAIX RENCONTRE VENDREDI 12 JANVIER 2018

Pins-France-Palestine.jpg

Comme des milliers de Biterrois en particulier à cette approche de Noël Aimé Couquet conseiller municipal et les communistes sont préoccupés par les menaces qui pèsent sur la paix au Moyen Orient et sur la planète. En cela ils partagent l'opinion d'une large majorité des nations exprimée jeudi 21 décembre à l'ONU.
L'année 2017 a été celle de l'accélération de la montée des dangers, 2018 sera ce que nous en ferons.

Interpelé au conseil municipal à partir de sa proximité autoproclamé avec Donald Trump monsieur Ménard a cru pouvoir botter en touche par la provocation, l'invective, l'insulte à l'égard d'un élu. Campagnes d'affiches, manipulations des mots, procès perdus tout ceci aux frais des Biterrois ne lui suffisent plus.

Aimé Couquet et les communistes Biterrois ne se laisseront pas intimider, ils proposent eux, le débat public avec des pacifistes palestiniens, des témoins dont Jean Pierre Perez, élu en Biterrois de retour de Palestine, vendredi 12 janvier 18h 30, 2 rue Voltaire à Béziers. La réunion sera suivie d'un couscous fraternel.

23 novembre 2017

BEZIERS - Crèche municipale lettre au sous-préfet

jean eiffel.jpg

img585 (2).jpg

03 août 2017

feria de Béziers - bodega Cercle populaire

bkljombfeailpndl.jpg

02 juin 2017

HÉRAULT - MICHEL CAPRON "VIRÉ" !

michel Capron vire.jpg

20 mai 2017

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 6eme BÉZIERS

ass nat.jpg

AFFICHE 6EME HÉRAULT.png

30 avril 2017

BÉZIERS - 1er MAI - 10H 30 - BOURSE DU TRAVAIL

1er mi.jpg

26 avril 2017

Condamnation de Robert Ménard

justice.jpegSuite au jugement du tribunal correctionnel de Paris :
“Robert Ménard, Maire de Béziers, enfin condamné pour “incitation à la haine”. Il était temps. Ce dernier se croyait au-dessus des lois de la République. Il est condamné à 2000 euros d’amende et devra payer des dommages et intérêts et les frais de justice aux associations.
Il fait appel. Cela ne lui coute rien puisque c’est le contribuable Biterrois qui paie. Il devrait être responsable personnellement pour ses propos qu’il tient sur les plateaux de télévisions. Je rappelle que seulement pour l’année 2016, il a payé avec le budget de la commune 145.000 euros de frais d’avocats.”
 
Aimé COUQUET. conseiller municipal communiste

24 avril 2017

AVOIR DES DÉPUTÉS COMMUNISTES/FRONT de GAUCHE

beziers,biterrois,herault,elections,pcf beziers

Montpellier, DIMANCHE 23 Avril 2017 - communiqué PCF34

Le résultat du premier tour de la présidentielle est une situation extrèmement grave pour notre pays. Les près de 20 % obtenus par Jean-Luc Mélenchon lèvent un espoir nouveau pour l’avenir. Le combat continue pour les millions de femmes et d’hommes, jeunes, salariés, privés d’emplois, retraités, étudiants qui ont massivement exprimés par ce vote leur aspiration à une nouvelle société. Cette aspiration continuera de pousser, la forte mobilisation de la jeunesse et des quartiers populaires dans cette élection sont une promesse pour l’avenir : rien n’est de plus urgent que contribuer rapidement à leurs émergences.

Le PCF en sera parti prenante avec toutes les forces politiques, sociales et citoyennes qui voudront mener ce combat. Notre engagement a permis à Jean-Luc Mélenchon d’obtenir de très bons résultats dans les villes où nous sommes bien implantés.
Une nouvelle page de la politique française commence à s’écrire et le PCF y est d’ores et déjà totalement investi avec son projet, La France en Commun.

Dans l’immédiat, conscient de nos responsabilités, nous appelons le 7 Mai lors du second tour de l’élection présidentielle, à barrer la route de la présidence de la République à Marine Le Pen et à son clan. Cet appel n’est en aucun cas un soutien au programme libéral et anti-social d’Emmanuel Macron que nous avons combattu quand il était ministre et que nous combattrons demain.

Face à un tel second tour de l’élection présidentielle, les élections législatives du 11 et 18 juin prochain ont plus que jamais une importance cruciale.
Fort du résultat obtenu ce dimanche nous pouvons élire un grand nombre de Députés de combat, fidèles aux intérêts populaires comme l’ont été les Députés PCF/Front de Gauche pendant 5 ans. Les communistes héraultais, sont déjà investis dans cette bataille législative pour faire entrer le peuple à l’Assemblée Nationale. Dès ce soir (DIMANCHE), dans l’Hérault, nous appelons les forces de transformation sociale et écologique, engagées dans la campagne de Jean Luc Mélenchon ou non, à se rencontrer dans les plus brefs délais. Il s’agit de préparer ensemble, dans notre diversité et le respect de nos organisations, les échéances décisives à venir.

Nicolas Cossange
Secrétaire Départemental PCF 34

18 avril 2017

BÉZIERS ANTI-CAPITALISTE SUR LES ALLÉES !

paul riquet.png

20 mars 2017

BÉZIERS - RUE DU 19 MARS -PAIX EN ALGÉRIE

img517.jpg

SOLIDARITÉ AVEC BIL'IN - PALESTINE

img512.jpg

14 mars 2017

BÉZIERS - SOIRÉE PALESTINE - VENDREDI 17 MARS

L’association Cultures Solidaires et la section de Béziers du Parti Communiste Français vous invitent à la soirée conférence témoignage de deux élus de la mairie de Bil’in en Palestine et un artiste photographe. 

bil1.jpg

VENDREDI 17 MARS
à 19 heures à Béziers - 2, rue Voltaire
 
Les Palestiniens seront là pour parler de la vie à Bil’in, village symbole de la résistance pacifique des palestiniens. C’est le premier village qui s’est manifesté contre le mur de l’apartheid israélien. Depuis beaucoup de villages et villes palestiniennes ont choisi de suivre la résistance à la façon de Bil’in.
 
Ahmed Aburahma est le premier adjoint au maire du village. Il travaille à la coordination qui lutte contre le mur et la colonisation.
 
Basem Yacem est secrétaire de la mairie de Bil’in. Il gère une petite épicerie dans le village. Il est très actif avec les personnes solidaires avec la Palestine. Il reçoit les groupes venant d’Europe et des USA.
 
Des produits artisanaux palestiniens seront en vente pour la solidarité. Une exposition des photos d’Ibrahim sera présentée avec une vente.
 
Cette soirée sera précédée le jour même par une réception à la mairie de Vendres par le Maire et le Conseil municipal à 17 heures.

nonviolent.jpg

19 février 2017

BÉZIERS - "la cigale, le corbeau et les poulets"

JEUDI 2 MARS - 20h

Monciné Polygone à Béziers

projection du film "la cigale, le corbeau et les poulets"

Début 2009, des balles de 9 mm et des lettres de menaces sont envoyées au président de la République, Nicolas Sarkozy. Pierrot, Tintin, le Suisse et leurs compères, dont le QG est un bureau de tabac nommé La Cigale à Saint-Pons-de-Thomières (Hérault), vont être accusés d’être le corbeau et poursuivis par tous les poulets antiterroristes de France. Mais pourquoi eux ?

26 janvier 2017

LES ENFANTS CAHÉS DU Gal PINOCHET

2017 fevrier repas a theme_0001.jpg

Maurice Lemoine propose un panorama des interventions américaines en Amérique latine, de la guerre froide à nos jours. Tentatives de coup d’Etat, déstabilisations, coups fourrés en tout genre : le récit nous mène du Venezuela au Paraguay en passant par Haïti, la Bolivie, l’Equateur, le Honduras... Enlevée, l’écriture mêle enquêtes, analyses et témoignages, ce qui rend la narration particulièrement accessible.

D’une ampleur considérable, le projet conduit l’auteur à formuler une réflexion implicite sur le sort de cette gauche qui se lève aujourd’hui en Europe en revendiquant l’héritage de la vague qui a transformé l’Amérique latine au cours des années 2000. Dans quelle mesure des mouvements comme Syriza en Grèce et Podemos en Espagne doivent-ils craindre les mauvais tours des forces conservatrices ? Et sous quelle forme ?

19 janvier 2017

PCF BÉZIERS - VOEUX ET ÉLECTIONS

2017 invitation voeux_0001.jpg

05 janvier 2017

BEZIERS ET LA SNCF

Repas à thèmes du 13 janvier.jpg

03 janvier 2017

2017

voeux pcf.png

03 novembre 2016

BÉZIERS - LA CULTURE HIER, AUJOURD'HUI, DEMAIN

Inbox.jpg

30 septembre 2016

PAS DE ZEMMOUR À BÉZIERS !

img315.jpg

BÉZIERS : EMPLOIS SUPPRIMÉS !

img316.jpg

25 septembre 2016

BÉZIERS POUR LA PAIX ET LE DÉSARMEMENT

Elle a eu lieu comme programmé le 24 septembre et s’inscrivait dans les actions prévues dans le cadre de la journée internationale. Elle a permis à un groupe de 25 à 30 personnes rassemblées à 16 h devant la maison de quartier Georges Brassens d’y participer.

Raymond Cubells a prononcé une allocution qui reprenait quelques aspects de la situation de tension que nous connaissons. Poursuite de la course à l’armement nucléaire, commerce faramineux des armes dans lequel la France est engagée et conditionnement des esprits pour les préparer à la guerre plutôt que de chercher ce qu’il faut faire pour empêcher qu’elle ait lieu.

Les noms de rues ont été un enjeu dans la bataille qu’ont engagée les diverses idéologies. Aimé Couquet fera le point sur la procédure judiciaire suivie autour du changement de nom de la rue du 19 mars 1962.

Il faisait très chaud et le guide n’était pas très en forme. Aussi a-t-il choisi d’écourter le circuit qu’il avait prévu de nous faire suivre. Il a arrêté la visite à la jonction de la rue Louis Malbosc et de la rue Pierre Brossolette mais complètera par des informations sur divers noms de martyrs de la Résistance. Quelques anecdotes nous ont été servies au passage.

Finalement cette initiative aura permis à quelques Biterrois, certains venus des villages voisins, de participer sans trop de dépense d’énergie aux journées qui avaient lieu dans une quinzaine de villes de France. Merci à ceux qui avaient pu y prendre part.

paix.jpg

05 septembre 2016

Débat à l’édition 2016 de la fête de La Plantade

Photo Nicolas Cossange

Il a eu lieu par une chaleur étouffante ce dimanche 4 septembre en fin de matinée. Il y avait affluence, sans doute plus de cent-cinquante personnes. A la tribune avaient place Paul Barbazange, secrétaire de la section du PCF de Béziers, Nicolas Cossange, secrétaire départemental, Aimé Couquet, élu local, et Didier Le Reste membre du Conseil National de l’organisation. Comme c’est habituel cette initiative avait mobilisé amis et camarades du voisinage, immédiat ou plus lointain.

Aimé Couquet a d’abord rappelé les conditions matérielles nouvelles de cette 33ème fête de La Plantade. Elle s’est heurtée à une offensive du maire de la ville qui ne doit pas supporter sa traditionnelle popularité. Les militants avaient fait front et malgré les circonstances le succès a été une nouvelle fois au rendez-vous.

Paul Barbazange a rappelé le contexte socio-économique que connaît Béziers. Il a valeur d’exemple et le débat que nous allons avoir, avec les perspectives immédiates ou un peu décalées, avec les échéances électorales de 2017, nous interpelle.

Didier Le Reste a présenté une analyse de la situation politique soulignant la question de la paix qu’il faut relier aux tensions que crée la crise que nous subissons. Au passage il a dénoncé la place qu’occupe la France dans le commerce des armes et la diversion qui est tentée dans l’affaire du burkini et autres considérations non essentielles pour dévoyer les consciences sur ce qui es ten cause. Il mettra en exergue la réflexion souhaitée par la direction du parti communiste sur les élections présidentielles de 2017. A l’évidence la politique menée par la majorité actuelle n’est pas de gauche et met hors-jeu ceux qui la consuident. Les échanges qui suivront seront riches, divers, contradictoires parfois, toujours sereins. La situation au niveau des menaces pour l’emploi sera développée par Jean-Marc Biau de la CGT. Les risques de guerre seront l’objet d’un commentaire sur le retour de l’idéologie colonialiste qui l’accompagne avec son cortège de racisme, de xénophobie et d’islamophobie. La laïcité a été l’objet d’appréciations différentes. Pour les uns elle s’accompagne de la liberté de conscience et n’a pas dans le passé fait toujours la preuve de sa volonté de paix et de justice.

Quelle candidature aux présidentielles de 2017 ? S’il y a unanimité sur la condamnation de ceux qui nous gouvernent il n’y a pas accord sur ce qui doit l’emporter dans le choix d’un candidat. Pour certains il est déterminé par qui est susceptible de rassembler.et de gagner, pour d’autres il faut se saisir des circonstances et utiliser ce vote pour promouvoir l’idée de rupture avec un système social qui a fait son temps. Dans cette perspective on ne peut pas faire l’impasse sur la nécessité impérieuse de disposer d’un parti révolutionnaire qui corresponde aux exigences de l’heure a-t-il été affirmé par le dernier intervenant. La logique du profit source de nos misères doit céder la place à d’autres finalités.

Les échanges ont continué, le verre à la main, au moment de l’apéritif, pris au son de l’animation musicale de la fanfare Steel Band de Narbonne, qui a suivi ce débat. Un débat ouvert, porteur d’espérance. C’est que les difficultés de chacun sont insupportables à présent. Outre le risque de guerre, la question de l’emploi, du pouvoir d’achat, de la protection sociale… en sont les illustrations les plus graves.

Jacques Cros

beziers,fete de la plantade 2016,pcf beziers

beziers,fete de la plantade 2016,pcf beziers

beziers,fete de la plantade 2016,pcf beziers

beziers,fete de la plantade 2016,pcf beziers

beziers,fete de la plantade 2016,pcf beziers

33eme fête de la Plantade réussie.
Affluence énorme, des stands toujours plus nombreux, un bon débat, aprés celui de fin de matinée, l'après midi en soutien à nos camarades kurdes, les D-Mineur en concert toujours excellents...
Les communistes ont prouvé avec les biterrois qu'ils ne s'inclineraient pas devant les diktats de Menard. Maintenir la fête dans ces conditions était un défi, sa réussite démontre que la politique peut être populaire, festive et familiale.
Une fois de plus à Beziers, la fête de la Plantade aura placé la rentrée sous le signe de la paix, du progrès et du changement de société. Le succès de notre tombola / bon se soutien prouve que les biterrois sont nombreux à partager nos valeurs.

beziers,fete de la plantade 2016,pcf beziers

01 septembre 2016

FETE DE LA PLANTADE 2016

Midi libre Plantade.jpg

25 août 2016

LES MILITANTS DU CERCLE POPULAIRE JOSEPH LAZARE FÊTÉS

bÉziers

Environ vingt-cinq d’entre eux étaient présents ce mercredi 24 août au 2 de la rue Voltaire invités à fêter leur participation à l’activité du cercle à l’occasion de la Feria 2016. Robert Auzéby a fait un bilan financier et d’ambiance de ce qu’ont été les cinq soirées à la bodega. Il a remercié les participants à cette traditionnelle activité et rappelé les autres initiatives qui se déroulent tout au long de l’année, avec notamment la tenue des repas à thème le premier vendredi de chaque mois. Cela permet à chacun d’approfondir sa réflexion sur des sujets d’actualité dans un climat de convivialité fort précieux par les temps qui courent. Cela aide ainsi à faire front face à une situation très dégradée au plan socio-économique. Les menaces de guerre qui planent sur nos têtes heurtent l’aspiration à la culture de paix et de non-violence à laquelle les gens sont attachés. A ce propos il faut voir quelle initiative nous pouvons prendre à Béziers dans le cadre de la journée du 24 septembre.

Auzéby a rappelé la situation désastreuse au plan social. La Cameron prévoit des licenciements, la liquidation du dépôt SNCF revient à l’ordre du jour, l’ensemble entraînant sans doute la disparition d’un millier d’emplois induits. Béziers est dans le peloton de tête au niveau du chômage et de la misère. 33 % de la population vit en effet en dessous du seuil de pauvreté. C’est dans ce contexte que va se tenir l’édition 2016 de la fête de La Plantade, la 33ème depuis sa création, visée par les mesures financières du maire de la ville. Il faut relever le défi et assurer son habituel succès populaire.

Le cercle populaire Joseph Lazare, lié on le sait à la section de Béziers du parti communiste, est une structure précieuse à laquelle sont attachés les militants. Un échange sur l’amélioration de son fonctionnement a eu lieu après l’allocution de Robert.

Ne restait plus qu’à lever le verre au travail de ceux qui se sont investis pour assurer le succès de la bodega lors de la Feria et qui préparent activement la suite, avec en particulier la fête de La Plantade.

Jacques Cros

06 août 2016

BÉZIERS - UNE RAISON DE PLUS POUR LES DÉMOCRATES DE VENIR À LA PLANTADE

plantade marseillaise.jpg

05 août 2016

La 33e fête de la Plantade tarifée par la municipalité

Le maire de Béziers a adressé un devis au Parti communiste pour la première fois. Réaction des intéressés

Depuis 1984, elle est la fête qui ouvre septembre. Le premier week-end du mois, durant deux jours, le PCF de Béziers mêle débats politiques et convivialité au jardin de la Plantade. Pour cette 33e année, la donne n'est plus la même et cela agace évidemment les organisateurs. Jeudi matin, lors d'un point presse, le conseiller municipal et communautaire Aimé Couquet en tête, ils ont exposé les bouleversements de la municipalité Ménard. "Chaque année, nous adressons une demande à la mairie pour utiliser le jardin de la Plantade, demander les tables, chaises, sono... Le maire nous a donné l'autorisation, mais nous a présenté un devis." Total de la facture : 13 160,14 € la fête. "Depuis 33 ans, malgré toutes les municipalités successives, aucune ne nous a fait payer quoi que ce soit. Ni nous, ni aucun autre parti. C'est la première fois", ajoute Aimé Couquet se sentant particulièrement visé. Explications : "Il n'y avait pas jusqu'ici de tarification pour le jardin de la Plantade. C'est le 6 juin dernier qu'a été mis en place un tarif de location." Même si le PCF est le seul parti politique à organiser une fête au sein de la ville, il parle "pour montrer, par rapport à la vie démocratique et toutes les organisations politiques quelle qu'elles soient, comment Robert Ménard - comme pour l'ABCR pour laquelle il a été condamné - n'interdit pas, mais demande des frais importants."

706,65€ pour un jour de fête

Selon le parti, ce sont 3 000 personnes qui fréquentent ce week-end jusque-là gracieux. "Ce n'est pas une secte qui se réunit. L'entrée est gratuite et la fête est ouverte à tout le monde", renchérit Aimé Couquet. Qui trouve le devis exorbitant signé de la main d'un maire qui "veut exercer une pression politique sur un parti qui ne lui fait pas de concession". Quoi qu'il en soit, la décision est prise. Pour réduire les coûts et ne rien annuler, la fête a été concentrée sur la journée du dimanche. De ce fait, la mise à disposition du jardin et la journée de gardiennage de trois agents (majorée, car un dimanche) coûteront finalement 706,65 €. Le matériel sera directement amené par les camarades. "Elle aura lieu avec les mêmes objectifs que depuis 32 ans : que les Biterrois et bien d'autres participent à la rentrée politique, avance Paul Barbazange, secrétaire de la section de Béziers. Nous veillerons à ce que l'aspect festif reste le même et que le côté politique soit, disons-le humblement, meilleur que d'habitude." "Nous ne sommes pas les seuls (les Allées de la Démocratie sont concernées) et il faut que la population comprenne ce qui est en train de se passer. Au-delà de l'économie, il y a taxation supplémentaire des milieux populaires. On organise à notre façon la résistance", conclut le secrétaire.

MIDI LIBRE du 5 août 2016

28 juillet 2016

HÉRAULT - MARCHE DE LA PAIX

BITERROIS,hÉrault,bÉziers,paix,marche de la paix