Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 septembre 2018

transports

2018 repas à thème du 5 octobre-001.jpg

30 août 2018

BÉZIERS - FETE DE LA PLANTADE 2018

beziers,fete de la plantade

beziers,fete de la plantade

26 juillet 2018

BÉZIERS - FERIA ET BODEGA 2018

bodega feria menu 2018 n1.jpg

24 mai 2018

SAMEDI 26 MAI - BÉZIERS - MARÉE POPULAIRE

26maibeziers.jpg

22 mai 2018

MAI 1968 - 2018

2018 repas à thème du 25 mai-001.jpg

12 avril 2018

PALESTINE : Arrêtons le massacre ! rassemblement samedi 14 avril - 17h

2018 avril communiqué-001.jpg

09 avril 2018

Solidarité financière pour la lutte et la grève

DEUX MARIANE EFFEL.jpg

Solidarité financière pour la lutte et la grève : vous pouvez verser vos dons (chèques ou espèces) à l’ordre de l’Union Locale CGT de Béziers, précisez “solidarité Luttes”

03 avril 2018

KARL MARX À BÉZIERS

2018 repas à thème du 6 avril2-001.jpg

01 mars 2018

BÉZIERS - CONVENTION FÉMININE

feminisme.jpg

08 février 2018

Avenir des retraites et de la Sécurité Sociale, aspects économiques, luttes actuelles".

2018 repas à thème 16 février-001.jpg

29 décembre 2017

PCF BÉZIERS - 2 RENDEZ-VOUS EN 2018

invitation par mail  voeux 2018-03.jpg

2018 repas à thème du 12 janvier 3-001.jpg

 

22 décembre 2017

PALESTINE, GUERRE OU PAIX RENCONTRE VENDREDI 12 JANVIER 2018

Pins-France-Palestine.jpg

Comme des milliers de Biterrois en particulier à cette approche de Noël Aimé Couquet conseiller municipal et les communistes sont préoccupés par les menaces qui pèsent sur la paix au Moyen Orient et sur la planète. En cela ils partagent l'opinion d'une large majorité des nations exprimée jeudi 21 décembre à l'ONU.
L'année 2017 a été celle de l'accélération de la montée des dangers, 2018 sera ce que nous en ferons.

Interpelé au conseil municipal à partir de sa proximité autoproclamé avec Donald Trump monsieur Ménard a cru pouvoir botter en touche par la provocation, l'invective, l'insulte à l'égard d'un élu. Campagnes d'affiches, manipulations des mots, procès perdus tout ceci aux frais des Biterrois ne lui suffisent plus.

Aimé Couquet et les communistes Biterrois ne se laisseront pas intimider, ils proposent eux, le débat public avec des pacifistes palestiniens, des témoins dont Jean Pierre Perez, élu en Biterrois de retour de Palestine, vendredi 12 janvier 18h 30, 2 rue Voltaire à Béziers. La réunion sera suivie d'un couscous fraternel.

13 décembre 2017

BÉZIERS - RASSEMBLEMENT MARDI 19 DÉCEMBRE 17H30

 “La campagne d’affichage de Robert Ménard au nom de la ville de Béziers a entrainé une vague d’indignation et de protestation justifiée. Le Procureur de la République a ordonné une enquête concernant ces affiches atteignant un niveau d’ignominie insoutenable. Par ces affiches indignes, le Maire de Béziers n’engage pas que sa responsabilité mais aussi celle des Biterrois. Pourtant, il n’a pas pris l’avis du Conseil Municipal. C’est antidémocratique. Il peut être condamné pénalement et financièrement mais une fois de plus, c’est le contribuable de la ville qui va payer moralement et avec les impôts.

 

Mardi 19 décembre 2017, le Conseil Municipal se réunit à 18 heures. En ma qualité de Conseiller Municipal de Béziers, j’appelle les Biterroises et les Biterrois à venir manifester leur indignation et leur colère en se rassemblant à 17 h 30 devant la Mairie. Chacun pouvant s’organiser comme il le voudra, avec ses idées. On ne peut pas attendre : ça suffit Robert Ménard !”
 
Aimé COUQUET, Conseiller Municipal et Communautaire.

11 décembre 2017

Campagne d’affichage de Robert Ménard, réaction de la section de Béziers du PCF

Les biterrois-e-s découvrent depuis ce matin la nouvelle campagne municipale d'affichage, payée par leurs impôts. Comme nous en avons hélas l'habitude, elle est d'un gôut pour le moins douteux, l'une d'entre elles dépassant le supportable en évoquant un drame vécu par des familles. Une fois de plus Robert Ménard contribue à la banalisation des violences faites aux femmes.

Rappelons qu'au delà, monsieur Ménard et maintenant son épouse n'ont été d'aucune bataille pour défendre le dépôt SNCF de Béziers, le tri, les ateliers industriels, la perspective de développement maintenue pour la ville tant au plan régional qu'au plan local.

L'investissement TGV dans notre région, dans notre ville est absolument nécessaire. Il relève de la volonté de réindustrialisation. Il passe par un service public du rail enfin remis à sa place historique dans notre pays et notre ville, tant en équipements qu'en fonctionnements, écologiques et au service de tous les usagers. C'est cette lutte que continueront de mener les biterrois(e)s avec les salariés de la SNCF. 

Nous y prendrons toute notre part.

Communiqué de la section de Béziers du PCF

bÉziers beziers-610x895.jpg

Béziers : L'ignominie de Robert Ménard.
 
Pour appeler à la mobilisation en soutien du projet LGV en Occitanie, Robert Ménard présente une affiche, entre autres, qui met en scène une jeune femme ligotée sur les rails alors que le train approche.Cela peut-être une allusion à un fait divers récent. Une fois de plus, le Maire de Béziers avec l'argent des contribuables atteint le comble de l'ignominie en voulant faire le buzz ou autre chose. Mais où s'arrêtera-t-il si les pouvoirs publics n'utilisent pas leur pouvoir de contrôle ? Le Préfet doit prendre sa responsabilité.
 
Aimé COUQUET, Conseiller Municipal PCF de Béziers.

 

Ménard et l'apologie du féminicide : une campagne abominable (PCF)

Robert Ménard, le maire d'extrême-droite de Béziers, vient de lancer une campagne d'affichage sur les murs de la ville ainsi que sur les réseaux sociaux. Dans le but de réclamer l'arrivée du TGV dans la ville, il met en scène des situations qui se veulent comiques.
Une des affiches représente ainsi une jeune femme ligotée sur les rails d'un chemin de fer, alors qu'un train à vapeur s'apprête à la percuter, avec écrit « avec le TGV, elle aurait moins souffert ! ». Comment ne pas faire le lien avec le meurtre d'Emilie, cette femme de 34 ans, mère de 4 enfants, assassinée en juin dernier par son mari en l'attachant aux rails ?

Deux semaines après la journée internationale pour l'élimination des violences à l'égard des femmes, le 25 novembre, des responsables politiques se permettent de tourner en dérision et de diminuer la gravité de féminicides. Doit-on rappeler qu'aujourd'hui encore, en 2017, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint en France ?

Cette campagne abominable doit alerter chaque citoyenne et citoyen, chaque responsable politique. En se moquant de femmes assassinées en raison de leur genre, Ménard diffuse l'idée que les féminicides ne sont pas un sujet sérieux et grave, et les encourage.
Le gouvernement ne doit-il pas enclencher une procédure de révocation de Robert Ménard ?

Le PCF demande de plus que ces affiches soient retirées et que des sanctions soient prises contre les élu.e.s qui encouragent des affichages sexistes.

29 novembre 2017

MARX, ENGELS, LÉNINE à BÉZIERS

Marx, Engels, Lénine : un combat d'actualité !

VENDREDI 8 DÉCEMBRE

 Repas à thème du Cercle Populaire Joseph Lazare présenté par Xavier Verdejo, ancien formateur national du PCF.

18h30 - 2 rue Voltaire, Béziers, pour ceux qui le souhaitent la soirée se terminera par un repas convivial (13€).

ATTENTION : La projection du film,le jeune Karl Marx, initialement prévue à la même date à la Barthe est reportée.

23 novembre 2017

BEZIERS - Crèche municipale lettre au sous-préfet

jean eiffel.jpg

img585 (2).jpg

14 novembre 2017

16 NOVEMBRE

Jeudi 16 novembre à 10h30 départ Bourse du travail de Béziers, manifestation unitaire contre les régressions sociales, salariés du privé et du public, jeunes et retraités, nous sommes tous concernés. Nous vous appelons à venir nombreux.

30 septembre 2017

REPAS A THÈME DU 6 OCTOBRE

2017 repas á thème du 6 octobre_0001.jpg

11 août 2017

BEZIERS - FÊTE DE LA PLANTADE 2017 -PROGRAMME

afficheplantade.jpg

beziers,fete de la plantade,pcf bÉziers

beziers,fete de la plantade,pcf bÉziers

beziers,fete de la plantade,pcf bÉziers

02 juin 2017

HÉRAULT - MICHEL CAPRON "VIRÉ" !

michel Capron vire.jpg

31 mai 2017

BÉZIERS - Campagne contre la réforme du travail

code-du-travail.png COMMUNIQUÉ
 
Dans le cadre de la campagne nationale du Parti Communiste contre la réforme du code du travail, la section de Béziers du PCF organise un rassemblement le JEUDI 1ER JUIN 2017, à 12 heures sur les allées, au pied de la statue Paul Riquet. Les candidats du PCF-Front de Gauche seront présents avec le mot d’ordre : “L’été, ça n’est pas fait pour casser le code du travail ! Non aux ordonnances Macron”.

20 mai 2017

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 6eme BÉZIERS

ass nat.jpg

AFFICHE 6EME HÉRAULT.png

17 mai 2017

FRONTIGNAN - FÊTE POPULAIRE

FETE.jpg

04 mai 2017

France Insoumise prendrai t elle la responsabilité de la division à Gauche ?

Voici donc la réponse des "insoumis" à la lettre (rubrique ci-dessous) de Nicolas Cossange à la proposition d'une réunion unitaire concernant le choix des candidats aux élections législatives pour l'Hérault. Le contenu et la fin de leur lettre sont clairs... c'est à Paris sous les fourches Caudines des "insoumis" que tout se décide !

 

" Cher-e-s ami-e-s, cher-e-s camarades,

Nous vous remercions pour votre engagement derrière Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France Insoumise, et son projet L’Avenir en Commun, à l’occasion de l'élection présidentielle. Les résultats du premier tour étant tombés, je suis certain que nous partageons regret de n’avoir pas vu notre candidat se qualifier, tout autant que l’espoir de voir réussir nos idéaux et nos convictions au delà d’un simple témoignage.

 Depuis le printemps 2016, nous avons proposé, puis œuvré dans la construction du mouvement de la France Insoumise, allant dans la direction de la convergence des luttes, de la mobilisation citoyenne avec pour buts de rendre décisives les nouvelles formes de militantismes et la ré acception populaire de la politique – notamment à l’encontre des idées progressistes -.

La France Insoumise réunit à ce jour 520 984 citoyen-ne-s, engagés pour jeter les bases d’un rassemblement citoyen à la française, et ce peu importe s’ils sont « encartés » ou non dans une formation politique. Elle poursuit dans l’idée que la clé réside sur le mélange subtil visant à s’appuyer sur l’expertise et la diversité des expériences professionnelles, syndicales, associatives et politiques de l’ensemble de celles et ceux qui la composent.

L’espace politique de la France Insoumise, au carrefour de la République, de la démocratie directe et participative, de l’écosocialisme et de la planification écologique, propose à de nouvelles générations de citoyens de s’engager collectivement en politique et d’expérimenter de nouvelles pratiques. Nombreux sont celles et ceux qui nous ont rejoint pour un premier engagement politique ou qui ont retrouvé la voie du militantisme alors qu’ils avaient souvent été déçus par le passé.

En novembre 2016, lorsque nous avons appris les résultats des votes des militants du PCF et d’Ensemble, nous avons invité les membres de vos formations respectives à rejoindre un cadre commun, large et pluraliste, intégrant toutes les forces soutenant la candidature de Jean-Luc Mélenchon, le cadre de la France Insoumise. De la même façon, nous vous avons convié à participer aux travaux de nos groupes d’appui, aux assemblées ouvertes de circonscription en vue des élections législatives et de participer collectivement à la proposition et à la construction de candidatures pertinentes, pouvant constituer la future majorité de Jean-Luc Mélenchon à l’Assemblée Nationale.

Concernant les investitures pour les législatives, nous avons proposé une charte explicite : « Nous devons donc construire notre campagne législative en cohérence totale avec la campagne présidentielle et pour cela avoir des candidats investis par la France insoumise dans toutes les circonscriptions, c’est à dire qui s’engagent à respecter la présente charte. (…) Dans notre vision de la révolution citoyenne que doit accomplir notre pays, le groupe des députés doit être entièrement au service de la mobilisation du peuple, l’éclairer, l’accompagner, la nourrir, porter sa parole dans l’hémicycle et par les votes. Il ne peut donc évidemment s’agir d’un groupe de député-e-s agissant selon leurs seuls choix personnels, ne rendant de compte à personne et ne respectant aucune discipline d’action collective. Nous refusons là aussi les tares de la 5ème République. De cette orientation générale nous tirons les leçons suivantes qui constituent la Charte à laquelle doit souscrire chaque homme et chaque femme candidat-e en notre nom. Celles et ceux qui accepteront cette investiture s'engagent à : soutenir Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle ; faire campagne sur le même programme national : « L’avenir en commun » ; se rattacher à l'étiquette politique « La France insoumise » lors du dépôt de candidature afin de participer à la totalisation des voix au niveau national ; se rattacher à l'association de financement « La France insoumise » lors du dépôt de candidature, ce qui inclut la possibilité d'accords de reversement entre cette association de financement et les candidats ou le groupement politique particulier qu’ils désigneront pour la première comme pour la seconde fraction du financement public, (…); siéger au sein du groupe qui sera constitué pour construire une coopération politique entre les députés de France Insoumise ou le mouvement auquel elle aura contribué à donner naissance si telle est la décision que nous prenons collectivement à l'issue des élections ; élire le/la présidente et le bureau du groupe ainsi constitué ; respecter la discipline de vote du groupe lorsqu’une décision collective a été prise conformément au programme l'Avenir en commun ».

Cette charte n’a semble t-il pas convenu ou convaincu une majorité au sein de vos formations politiques respectives et vous avez préféré axer le futur combat pour les législatives autour de la négociation, actant des divergences programmatiques, proposant des candidatures hors de ce cadre et proclamant une indépendance vis-à-vis du collectif souhaité et souhaitable. Nous sommes respectueux de l’histoire et de la culture de vos formations et regrettons que tout cela n’ait pas permis d’éclairer et d’accélérer l’inévitable recomposition du paysage politique. Tout le monde peut noter que nul citoyen en ce mois de mai ne sache l’existence de La France Insoumise.

Dans nos visées et dans les nouvelles pratiques et modalités d’investiture pour les élections législatives, il n’est pas prévu que des négociations s’effectuent entre formation(s) politique(s) et le nouvel espace qu’est la France Insoumise, que cela soit par département ou par circonscription, car les citoyen-ne-s ne veulent plus de la logique des cartels, ni même de celle « du partage du gâteau ».

Vous nous convier à nouveau localement à une réunion, dite de négociation, pour des « candidatures unitaires et pluralistes de la gauche antilibérale » aux législatives ce samedi 6 mai au local d'Ensemble 34. Vous n’êtes pas sans savoir que des négociations sont en cours cette semaine au niveau national et que des discussions se tiendront encore ce jour.

Pour l’ensemble de ses raisons, nous déclinons cette invitation. La France Insoumise ne participera pas à de telles négociations, localement.

Vous transmettant toutes mes amitiés progressistes et insoumises,"

Laurent Beaud
Membre du Comité électoral National de la France Insoumise

LÉGISLATIVES : Soyons à la hauteur des enjeux dans l’Hérault

Pour faire vivre l’espoir à Gauche,

Adresse aux militants héraultais de France Insoumise, à Ensemble 34, aux Assemblées Citoyennes qui ont soutenu la campagne de Jean-Luc Mélenchon.

 

Montpellier, le 3 mai 2017

Cher(e)s ami(e)s et camarades,

Nous sommes à quelques jours d'un second tour d'une élection présidentielle qui verra s'opposer les candidats de l'ultra nationalisme et de l'ultra libéralisme. Quelque soit le vainqueur, et les communistes feront le nécessaire pour que ce ne soit pas Marine Le Pen, nous auront besoin de construire aux législatives une majorité de progrès, de transformation sociale et écologique.

Dans notre département nous ne partons pas de rien. L'excellent score de notre candidat commun, Jean-Luc Mélenchon, amène un nouvel espoir de reconstruction politique à Gauche. C'est à nous, les organisations politiques et les mouvements citoyens qui l’avons porté, de tout faire pour que les héraultais et héraultaise ne se retrouvent pas le 18 juin avec des députés inféodés à l'un ou à l'autre des finalistes de la présidentielle.

Pour ce, nous devons être en capacité de dépasser les postures politiciennes et les blocages nationaux, fort de notre expérience et nos urgences locales.

L'expérience des dernières régionales où la liste de grand rassemblement « Nouveau Monde en Commun » a réalisé le meilleur score national de la Gauche de transformation sociale et écologique, dont les élu-e-s influent depuis fortement sur la politique conduite en Occitanie.

L'urgence d'un département où le FN termine le premier tour en tête, à peine 3% devant Jean-Luc Mélenchon, ce qui nous confère à nous tous qui l’avons soutenu la lourde responsabilité de rempart contre la progression des idées d'extrême-droite aux législatives. Nous seuls sommes en capacité de lui barrer la route, en duel ou en triangulaire, le 18 juin prochain.

Devant ces responsabilités, nous n'avons d'autres choix que de nous rassembler, au-delà peut-être même de ceux qui ont soutenu Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle. Personne ne peut revendiquer cette dynamique seul, personne ne la poursuivra aux législatives sans les autres.

C'est pourquoi je réitère, au nom des communistes de l'Hérault, un appel à dépasser les blocages, à construire autour de ce qui nous rassemble au lieu de nous diviser sur le peu de choses qui nous séparent. L'Hérault comporte 9 circonscriptions et les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, tous ceux qui souhaite une majorité de progrès sans oublier celles et ceux qui ne peuvent voter, ne comprendraient pas que nous n'arrivions pas à nous y entendre. Ils nous en sanctionneraient même sévèrement, immédiatement le 11 juin, mais aussi sur le long terme.

Le dépôt des candidatures étant proche, il est urgent que nous voyions rapidement avant que le point de non retour ne soit franchi. C'est pourquoi je vous invite tous à vous saisir de la réunion décidée collectivement, samedi matin à 9h30 au local d’Ensemble à Montpellier, pour avoir ce premier échange collectif.

Bien fraternellement,

Nicolas Cossange, secrétaire départemental du PCF

 

30 avril 2017

BÉZIERS - 1er MAI - 10H 30 - BOURSE DU TRAVAIL

1er mi.jpg

26 avril 2017

Condamnation de Robert Ménard

justice.jpegSuite au jugement du tribunal correctionnel de Paris :
“Robert Ménard, Maire de Béziers, enfin condamné pour “incitation à la haine”. Il était temps. Ce dernier se croyait au-dessus des lois de la République. Il est condamné à 2000 euros d’amende et devra payer des dommages et intérêts et les frais de justice aux associations.
Il fait appel. Cela ne lui coute rien puisque c’est le contribuable Biterrois qui paie. Il devrait être responsable personnellement pour ses propos qu’il tient sur les plateaux de télévisions. Je rappelle que seulement pour l’année 2016, il a payé avec le budget de la commune 145.000 euros de frais d’avocats.”
 
Aimé COUQUET. conseiller municipal communiste

BÉZIERS - Élections présidentielles et législatives

bezires,elections,pcf beziers,nicolas cossangeLes résultats des présidentielles à Béziers offrent une perspective nouvelle dans la dure bataille de la reconquête à gauche. Avec 20,28 %, second sur Béziers, la candidature de Jean-Luc Mélenchon a su incarner l'espoir pour les biterroises et biterrois qui se battent tant contre l'extrême-droite que pour la transformation de notre société.

Les communistes prennent acte de la volonté de rassemblement des organisations qui ont soutenu avec eux la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Depuis plusieurs mois, nous disons qu'il n'y a aucune fatalité à voir un député d'extrême-droite s'installer dans la 6ème circonscription. Le premier tour des présidentielles nous conforte dans cette idée.

Nous mettons en garde toutefois, à ne pas se focaliser sur la ville centre. Si le Front National à Béziers semble avoir atteint son plafond de verre, il en est pas de même dans la plus part des villages où il s'installe aux environ de 40 %.

Le premier pas pour la reconquête à Gauche de la 6ème circonscription est d’empêcher que le score de Marine Le Pen, au second tour de la présidentielle, soit en dessus des 50%, sans toutefois signer un chèque en blanc à Emmannuel Macron. Nous l'avons combattu, à la différence de Robert Ménard qui soutenait la Loi Travail de François Hollande. Nous le combattrons demain.

 Dans cette optique, nous invitons toutes les forces de Gauche à une réunion, le mardi 2 mai 2017, à 17 heures, au 2, rue Voltaire à Béziers.

Nicolas Cossange - Béziers le 26 avril 2017

24 avril 2017

AVOIR DES DÉPUTÉS COMMUNISTES/FRONT de GAUCHE

beziers,biterrois,herault,elections,pcf beziers

Montpellier, DIMANCHE 23 Avril 2017 - communiqué PCF34

Le résultat du premier tour de la présidentielle est une situation extrèmement grave pour notre pays. Les près de 20 % obtenus par Jean-Luc Mélenchon lèvent un espoir nouveau pour l’avenir. Le combat continue pour les millions de femmes et d’hommes, jeunes, salariés, privés d’emplois, retraités, étudiants qui ont massivement exprimés par ce vote leur aspiration à une nouvelle société. Cette aspiration continuera de pousser, la forte mobilisation de la jeunesse et des quartiers populaires dans cette élection sont une promesse pour l’avenir : rien n’est de plus urgent que contribuer rapidement à leurs émergences.

Le PCF en sera parti prenante avec toutes les forces politiques, sociales et citoyennes qui voudront mener ce combat. Notre engagement a permis à Jean-Luc Mélenchon d’obtenir de très bons résultats dans les villes où nous sommes bien implantés.
Une nouvelle page de la politique française commence à s’écrire et le PCF y est d’ores et déjà totalement investi avec son projet, La France en Commun.

Dans l’immédiat, conscient de nos responsabilités, nous appelons le 7 Mai lors du second tour de l’élection présidentielle, à barrer la route de la présidence de la République à Marine Le Pen et à son clan. Cet appel n’est en aucun cas un soutien au programme libéral et anti-social d’Emmanuel Macron que nous avons combattu quand il était ministre et que nous combattrons demain.

Face à un tel second tour de l’élection présidentielle, les élections législatives du 11 et 18 juin prochain ont plus que jamais une importance cruciale.
Fort du résultat obtenu ce dimanche nous pouvons élire un grand nombre de Députés de combat, fidèles aux intérêts populaires comme l’ont été les Députés PCF/Front de Gauche pendant 5 ans. Les communistes héraultais, sont déjà investis dans cette bataille législative pour faire entrer le peuple à l’Assemblée Nationale. Dès ce soir (DIMANCHE), dans l’Hérault, nous appelons les forces de transformation sociale et écologique, engagées dans la campagne de Jean Luc Mélenchon ou non, à se rencontrer dans les plus brefs délais. Il s’agit de préparer ensemble, dans notre diversité et le respect de nos organisations, les échéances décisives à venir.

Nicolas Cossange
Secrétaire Départemental PCF 34

18 avril 2017

BÉZIERS ANTI-CAPITALISTE SUR LES ALLÉES !

paul riquet.png