Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26 avril 2017

BÉZIERS - Élections présidentielles et législatives

bezires,elections,pcf beziers,nicolas cossangeLes résultats des présidentielles à Béziers offrent une perspective nouvelle dans la dure bataille de la reconquête à gauche. Avec 20,28 %, second sur Béziers, la candidature de Jean-Luc Mélenchon a su incarner l'espoir pour les biterroises et biterrois qui se battent tant contre l'extrême-droite que pour la transformation de notre société.

Les communistes prennent acte de la volonté de rassemblement des organisations qui ont soutenu avec eux la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Depuis plusieurs mois, nous disons qu'il n'y a aucune fatalité à voir un député d'extrême-droite s'installer dans la 6ème circonscription. Le premier tour des présidentielles nous conforte dans cette idée.

Nous mettons en garde toutefois, à ne pas se focaliser sur la ville centre. Si le Front National à Béziers semble avoir atteint son plafond de verre, il en est pas de même dans la plus part des villages où il s'installe aux environ de 40 %.

Le premier pas pour la reconquête à Gauche de la 6ème circonscription est d’empêcher que le score de Marine Le Pen, au second tour de la présidentielle, soit en dessus des 50%, sans toutefois signer un chèque en blanc à Emmannuel Macron. Nous l'avons combattu, à la différence de Robert Ménard qui soutenait la Loi Travail de François Hollande. Nous le combattrons demain.

 Dans cette optique, nous invitons toutes les forces de Gauche à une réunion, le mardi 2 mai 2017, à 17 heures, au 2, rue Voltaire à Béziers.

Nicolas Cossange - Béziers le 26 avril 2017

25 février 2016

BÉZIERS : PRIX DE L'EAU !

img857.jpg

27 juin 2014

Marche de la Paix à Murviel-les-Béziers - 1O août

 0-colombe.jpeg

 Cette année la marche de la paix aura lieu à Murviel-les-Béziers dimanche 10 août, soit au lendemain de l’anniversaire de la bombe atomique larguée sur Nagasaki.  Ce sera l’occasion pour les pacifistes d’exprimer leur refus de la course à l’armement nucléaire dans laquelle un certain nombre de pays, dont le nôtre, sont engagés.

 L’occasion aussi de dire NON à l’engrenage de la violence auquel on assiste dans le monde. Libye, Syrie, Afghanistan, Mali, Centrafrique, Irak, Ukraine, Palestine… les foyers de tension ne manquent pas.

 La marche proprement dite aura lieu sur Pech Belet qui domine Murviel-les-Béziers. Elle est très courte et doit pouvoir se faire en moins de deux heures.

Départ prévu à 10 h devant la salle de conférences du village près de laquelle un parking permettra de garer les voitures.

 Nous serons accueillis à l’arrivée par la municipalité qui nous offrira l’apéritif. Nous rallierons ensuite le camping où est prévu le pique-nique qu’il faut donc apporter. L’après-midi une visite de la circulade de Murviel permettra de compléter la journée.

Comme toujours prévoir des chaussures adaptées et de quoi se désaltérer au cours de la marche.

 Pour les Biterrois, comme chaque année, un covoiturage est prévu, rendez-vous à 9 h 30 sur le parking du Petit Casino à Béziers.

 

03 avril 2012

BÉZIERS ET SA DETTE EN DÉBAT

bezires,dette,banque,dette biterroise,pcf bÉziers,front de gauche







La section PCF de Béziers avec le cercle Joseph Lazare organise

VENDREDI 6 AVRIL 18 h 30 au 2 rue Voltaire, soirée débat

LA DETTE BITERROISE AU NIVEAU MUNICIPAL

(agglomération comprise)

COMMENT, POURQUOI ? CONSÉQUENCE SUR LES CITOYENS

débat présenté par Aimé Couquet, conseiller municipal de Béziers

Ce débat politique rejoint ceux organisés par le Front de gauche en Biterrois dans le cadre des présidentielles et législatives... En effet, la dette - celle des communes, des collectivités locales et celle de la Nation - découle des axes politiques et économiques du gouvernement inspirés et imposés par Bruxelles au profit des actionnaires, des banques et organismes financiers.

un repas pour ceux le désirant suivra le débat :
(hors d'oeuvre, escalope à la crème, fromage, dessert, vin, eau -  10 euros)

€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$€$

28 février 2012

DÉPLACEMENT DES HALLES : ÇA NE PASSERA PAS COMME UNE LETTRE À LA POSTE !

Raymond Couderc avait-il lancé en plein mois de juillet 2011, le projet de transfert des Halles sur la place Jean Jaurès pour faire courir un leurre contre les effets antimunicipalité de la démolition du bâtiment de l'ancienne Poste ? Peut-être. Toutefois, son nouveau projet à l'emporte pièce, rencontre des difficultés importantes. Le sénateur-maire, omnipotent, se heurte à des difficultés administratives.  

Son projet de centre commercial privé à baux commerciaux doit occuper une bonne partie de la place Jean Jaurès, soit 4.080 mètres carrés au sol. Il devra empiéter largement sur le parking, les espaces verts et la place publique. Le Maire doit mettre en place une procédure de déclassement du domaine public communal d'une partie de la place Jean Jaurès. En conséquence, le Plan Local d'Urbanisme (PLU) doit être révisé dans le cadre d'une procédure simplifiée. Il est à noter qu'elle inclura la réduction d'un espace boisé.  

Comme il s'agit d'une opération destinée à un privé, la dévolution, même si c'est une formule à bail, se fera-t-elle après la mise en concurrence préalable des candidats éventuels ? Ou par la mise à disposition d'un immeuble non bâti suivi d'une promesse de bail de longue durée sans aucun transfert d'une activité économique préexistante (les Halles) ? Enfin, faudra-t-il que le maire délivre un permis de construire sur la place ainsi amputée si tout se déroule normalement. Beaucoup d'équations à résoudre dans une période de pré-campagne des élections municipales !  

Béziers, le 27 février 2012 

Aimé COUQUET, conseiller municipal communiste